02.96.74.76.02 eco22.nd.plerin@e-c.bzh

Festival de la Paroisse

Le vendredi 22 mars, dans le cadre du temps du Carême, la paroisse organise son festival autour de plusieurs spectacles à la salle Roger Ollivier pour les enfants des différentes écoles catholiques du secteur.

Un spectacle musical est organisé le matin pour les élèves de TPS-PS-MS-GS.

Un autre spectacle est organisé l’après-midi pour les autres enfants du CP au CM2 animé par Hubert Bourel.

Un grand merci au Père Le Gal et à toute la paroisse pour l’organisation de cette belle journée.

Sortie ornithologique à la maison de La Baie.

Le lundi 4 et le mardi 5 mars, les 4 classes de CE2CM1, de CM1, de CM1CM2 et de CM2 ont profité d’une sortie ornithologique à la Maison de La Baie.
Objectifs :
• Etre réceptif aux manifestations de la nature.
• Sensibiliser les enfants au mon de des oiseaux.
• Savoir rechercher des critères d’identification (bec, pattes, couleurs, forme).
• Utiliser et manipuler des longues-vues pour observer les oiseaux.
• Connaître des notions fondamentales : locomotion, nutrition, reproduction.
Nous sommes accueillis à la Maison de la Baie dès 9h par deux animateurs, un par classe.
Tout commence par une présentation générale en salle.
Première question : Qu’est-ce qu’un oiseau ?
Après un échange fructueux avec les élèves, nous arrivons à la définition suivante :
Un oiseau est un animal vertébré à 4 membres (deux d’entre eux étant des ailes) avec le corps couvert de plumes. Il possède un bec.
Deuxième question : Comment identifier un oiseau ?
L’animateur nous présente, à l’aide de supports visuels, les éléments à prendre en compte :
• La silhouette de l’animal (il y en a 5 en ce qui concerne les oiseaux de la Baie)
• La forme du bec (à chaque bec, une façon de se nourrir et de se défendre)
• La forme des pattes griffues ou palmées (la forme dépend surtout du lieu de vie de l’animal).
• Ses couleurs.
Ce n’est qu’à ce moment-là que l’on peut rechercher dans le guide d’identification le nom précis de l’animal.
Forts de tous ces renseignements, nous pouvons nous préparer à sortir sur le terrain. Certains changent de chaussures, enfilent les gants, les bonnets car il fait un froid de « canard ».
Nous nous répartissons en groupes de 4 tandis que les adultes aident l’animateur à porter les longues-vues.
Bruno, notre animateur installe les longues-vues pendant que nous prenons connaissance de notre première fiche d’identification.
Chaque groupe observe les oiseaux à la longue-vue avant de compléter la fiche d’identification. Attention ! Il faut que tous les membres du groupe arrivent à se mettre d’accord avant de compléter la fiche.
Nous pouvons alors rechercher le nom de l’oiseau dans le guide. C’est ainsi que nous avons pu faire connaissance avec :
• Le tadorne de Belon.
• La bernache cravant.
• Le Goéland argenté.
• Le courlis cendré.

Les observations sont ponctuées par des interventions de l’animateur. C’est ainsi que nous allons apprendre un tas de choses intéressantes sur les oiseaux.
Les migrations.
Les bernaches ont commencé leur migration vers la Sibérie où elles resteront jusqu’en hiver ; 8000 kilomètres de vol les attendent avant de rejoindre l’Ouest sibérien pour y passer l’été, nicher et trouver la nourriture qui leur manque chez nous à cette période de l’année. Elles devront faire des pauses car la route est longue et c’est pour cela qu’elles longent les côtes au lieu de rejoindre leur destination en vol direct. Elles trouvent ainsi de quoi se nourrir et se loger en route.
Ces migrations sont suivies par les ornithologues bagueurs grâce aux bagues fixées à leur patte.
Ce sont des oiseaux herbivores qui adorent les algues vertes (non polluées). Elles aiment aussi les jeunes pousses dans les champs, ce que n’apprécient pas les agriculteurs vivant à proximité du rivage.
Nous les avons vues voler au-dessus de nos têtes … complètement excitées par leur départ imminent.
Elles reviendront avec leurs petits âgés de 3 mois à partir du mois d’octobre.
Le tadorne de Belon, quant à lui, se contentera d’un court séjour aux Pays-Bas, le temps de se refaire une beauté ; ces oiseaux muent et perdent une bonne partie de leur magnifique plumage.
L’habitat.
Contrairement aux idées reçues, le nid n’est pas la maison de l’oiseau ; c’est une maternité.
Les oiseaux comme le tadorne se creusent un terrier pour se protéger du froid et des prédateurs comme le renard.
Les couleurs.
La femelle est beaucoup plus discrète que le mâle ; en réalité, elle préfère la tenue de camouflage (ses couleurs se confondent avec son environnement) pour échapper aux prédateurs. Le mâle préfère les couleurs pour deux raisons : séduire la femelle et faire peur aux prédateurs.
La parade nuptiale.
Pour plaire à la femelle, le mâle a plusieurs tours dans son sac :
Les couleurs, comme nous l’avons dit. (comme le garçon qui va enfiler une belle chemise …)
• Les cadeaux : le mâle peut offrir une algue qu’il va cueillir sous les yeux de la femelle (pour les oiseaux herbivores bien sûr), quelques brindilles pour faire le nid …
• Le chant.
Il arrive de voir dans la baie de grands rassemblements d’oiseaux au mois de mai : il y du bruit mais on peut apercevoir aussi des mouvements très particuliers des mâles qui font onduler leur cou comme s’ils dansaient … (certains pensent aux boîtes de nuit) ; là encore, le mâle tente de séduire la femelle et si ça marche, on verra le couple quitter discrètement le rassemblement.
L’alimentation.
Savez-vous pourquoi les goélands ont une petite tache rouge sur le bec ?
C’est le point de repère des petits qui demandent à manger en cognant avec leur bec sur cette tache. Cela entraine immédiatement une régurgitation chez le parent et le petit n’a plus qu’à se servir.

 

La visite se termine vers 11h45. Les enseignants  reçoivent nos fiches d’identification et des documents sur les oiseaux observés. Peut-être reviendrons-nous avec nos parents !

célébration de l’Avent : 30 novembre 2018

Cette année, les élèves du Ce1 au Cm2 ont choisi de célébrer l’entrée dans l’Avent avec leurs enseignants, les parents et le Père Rolland, à l’église.  Cette célébration avait pour support un conte “Le chant des bergers” lu par des élèves de Cm2 et leur enseignante, et illustré par un magnifique diaporama : les enfants ont été très attentifs et ont bien saisi le message : accueillir Jésus avec des gestes simples . Les élèves de CM2 ont offert à chaque classe une corbeille contenant : une grande couronne de l’Avent à décorer, des histoires à lire chaque jour de classe , les évangiles des 4 semaines et 4 bougies.

Les couronnes seront offertes au centre Ker Spi, à l’APF, à la paroisse, à la communauté religieuse, au secours populaire, l’association des Blouses Roses et l’école en gardera une en souvenir.

Ainsi, les élèves ont rejoint leur école avec le sentiment d’avoir de belles choses à faire et à vivre avec leurs camarades en attendant les vacances.

Expo LEGO

L’exposition LEGO 2018 a rencontré un beau succès. Le sourire des enfants et des parents faisaient plaisir à voir.
Un grand merci à tous les visiteurs.

L’Apel tient aussi à remercier tous les parents bénévoles et membres de l’équipe éducative, sans qui l’exposition n’aurait pas pu avoir lieu. Un élan de solidarité, de bonne humeur, de rigolade a contaminé l’équipe de bénévoles tout le week-end.

Pour visionner le reportage de FRANCE 3, cliquer ici